Information suite aux annonces gouvernementales du 31 mars

Source : FFT.
https://www.fft.fr/actualites/information-suite-aux-annonces-gouvernementales-du-31-mars
https://www.fft.fr/index.php/actualites/precisions-sur-la-pratique-suite-aux-annonces-des-19-et-20-mars
Face à l’accélération de l’épidémie de COVID-19, Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi 31 mars de nouvelles mesures. La FFT travaille actuellement à l’actualisation des consignes concernant la pratique et des documents afférents.
Texte

Quelles sont les conséquences des nouvelles mesures annoncées par le Chef de l’État, ce mercredi soir en lien avec la situation sanitaire ?

Les questions sont nombreuses et la Fédération travaille actuellement à l’actualisation des consignes et du guide des bonnes pratiques concernant le tennis, le padel, le beach tennis et le tennis-fauteuil..

Précisions sur la pratique suite aux annonces du 31 mars

Les questions sont nombreuses après le renforcement des mesures sanitaires annoncé les 19, 20 et 31 mars. Voici les conséquences sur le tennis, le padel, le

Au vu de la meilleure compréhension que la FFT a des règles applicables à date, ce Questions / Réponses pourra faire l’objet d’une mise à jour en cas d’évolution des consignes.

Est-ce que les pratiquants peuvent jouer au tennis dans leur club ?

Partout en France, dans le respect des gestes barrières, la pratique libre du tennis reste autorisée en extérieur, en dehors des horaires du couvre-feu désormais fixés de 19h à 6h du matin. Ceci est valable pour les mineurs et les adultes.

La pratique encadrée pour les adultes et les mineurs reste également possible sur courts extérieurs, sans limitation de nombre. En revanche, la pratique sur courts couverts demeure proscrite.

A partir de dimanche 4 avril, la pratique devra s’effectuer dans un rayon de 10 km maximum autour de son domicile.

Que se passe-t-il dans mon club concernant les espaces collectifs ?

Les vestiaires collectifs restent fermés, sauf pour les SHN, les sportifs professionnels, les PPF et les scolaires. Les activités des espaces de bar et de restauration des club-houses sont interdites, à l’exception du « click and collect ». L’utilisation des espaces d’accueil doit strictement respecter les règles sanitaires (port du masque, gel hydro-alcoolique, gestion des flux de circulation,…) et les règles de distanciation (au moins 1m entre deux personnes) en vigueur.

Pour ceux qui pratiquent le tennis sur prescription médicale?

La pratique sur courts extérieurs et intérieurs est autorisée dans le respect du couvre-feu.

Dans toute la France, ces publics peuvent déroger au couvre-feu à l’aide de l’ « Attestation dérogatoire au couvre-feu » (mention 2- Consultations et soins).

Les personnes munies d’une prescription médicale peuvent déroger à la limitation kilométrique à l’aide de l’ « Attestation dérogatoire de déplacement » (mention 7- Santé (consultations et soins)).

Qu’en est-il en particulier pour les publics mineurs ?

Dans le cadre périscolaire et extrascolaire (écoles de tennis, cours collectifs, stages, etc.), la pratique du tennis est autorisée uniquement sur courts extérieurs, et dans un rayon de 10km autour de son domicile. En cas de contrôle un simple justificatif de domicile devra être présenté.

Qu’en est-il de la pratique en compétition ?

Dans toutes les zones, les compétitions dites « amateurs » restent interdites. Les matchs libres sont en revanche autorisés pour les jeunes et les adultes éligibles (licenciés 4ème série).

Qu’en est-il pour les Sportifs de Haut Niveau, les professionnels, les Projets de Performance Fédérale, les personnes en formation universitaire et professionnelle et les personnes les encadrant ?

La pratique est autorisée sur courts extérieurs et intérieurs et sans limitation de distance.

Ces publics peuvent également déroger au couvre-feu avec l’attestation du Ministère de l’Intérieur (mention 1- « Activité professionnelle, enseignement et formation »).

Il est nécessaire de se munir de l’attestation d’appartenance au statut de public de prioritaire délivrée par le ministère des sports, la fédération, la Ligue ou le comité et de l’ « Attestation dérogatoire de déplacement » (mention 6- « Activité professionnelle, enseignement et formation, mission d’intérêt général ») ou du « Justificatif de déplacement professionnel » signé par leur employeur.

Les personnes encadrant ces publics prioritaires se voient appliquer les mêmes règles.

En tant que joueurs ou joueuses professionnels, qu’en est-il des compétitions ?

Les compétitions professionnelles sont autorisées sur courts couverts et en extérieur, à huis clos avec un protocole sanitaire adapté.

Concernant les éducateurs sportifs, à quelles règles sont-ils soumis ?

Ceux-ci conservent l’autorisation de déroger au couvre-feu uniquement pour encadrer les Sportifs de Haut Niveau, les professionnels, les Projets de Performance Fédérale, les publics avec prescription médicale et les publics en situation de handicap. Ils doivent se munir de l’attestation du Ministère de l’Intérieur (mention 1- « Activité professionnelle, enseignement et formation »).

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *