Communication sur l’entretien des courts

Bonjour à tous,

Depuis quelque temps de nombreuses critiques concernant l’état des courts 9 et 10 nous sont parvenues. Critiques souvent bien fondées et parfois excessives. Cependant je souhaiterais vous faire part des causes de cette situation :

Nous avons, au mois de juillet 2013, changé la toiture des courts 9 et 10, car d’une part la condensation d’eau devenait trop importante, condensation qui se déversait sur les courts les rendant impraticables et que d’autre part la toiture existante était de plus en plus dégradée (usure normale du temps ) . (article sur les travaux de couverture, cliquez ici)

Le résultat de cette réparation a été une suppression importante de la condensation, plus de chutes d’eau intempestives sur les courts, même si de temps en temps il reste quelques infiltrations d’eau qui seront réglées avec le temps , mais surtout ce résultat permet aux adhérents d’utiliser ces courts normalement.

Par contre nous avons constaté une conséquence que nous n’avions pas prévue, à savoir que les courts étaient de fait moins humidifiés qu’avant la nouvelle toiture et devenaient durs (ressemblant, comme nous l’a écrit un adhérent à une surface d’un quick).

Pour pallier à ce nouvel inconvénient nous avions prévu que notre responsable de l’entretien arrose tous les matins, à partir de 7 h, les courts manuellement. Malheureusement, il est en arrêt maladie depuis le 15 novembre 2013 et comme nous ne pouvons utiliser l’arrosage automatique sous risque de gel il nous était difficile d’assurer un entretien minimum de ces courts.

En dernier ressort nous avons décidé d’inonder ces courts par arrosage automatique pour les humidifier au maximum, à une période où nous ne risquions pas de subir ces conséquences du gel.

Nous avons fermé ces courts pendant près de 3 jours, pour attendre qu’ils sèchent, pour remettre de la terre et les rendre en état comme ils conviennent de l’être pour des terres battues. Le résultat a été probant sauf qu’il nous a été reproché de fermer les courts pendant 3 jours !

Enfin, dernier élément, les courts 9 et 10 ont un taux d’occupation très important pendant toute la semaine et comme toute chose, ils s’usent plus vite que les autres courts et demandent un entretien très important .

Je ne peux accepter le comparatif de nos installations qui est fait par certains adhérents (dans ce cas précis de nos terres battues) avec celles des autres clubs. Tous les clubs ayant des terres battues ont les mêmes que nous (voir pire) pendant la période hivernale .

Nous n’avons pas les meilleures installations mais nous n’avons pas non plus les pires. Bien entendu nous ne satisferons jamais de n’être que « moins pires » que les autres, mais notre objectif est de vous donner satisfaction.

Je voudrais que vous soyez persuadés que nous sommes à l’écoute, le président et l’ensemble des responsables des commissions , de toutes les critiques qui peuvent être faites sur quelque sujet qu’il soit pour un bon fonctionnement du club .

Mais il arrive quelque fois que nous ne puissions amener des solutions car nous ne maîtrisons pas les conditions climatiques, les indisponibilités de notre personnel ou les délais d’intervention de nos fournisseurs extérieurs.

 PGrigoriou

Cordialement

Le Président

Panayotis GRIGORIOU

 

PS : l’entretien des terres battues est l’affaire de tout le monde et il serait important que les adhérents y participent en passant le filet « correctement » et AUSSI le balai sur les lignes avant de jouer .Aujourd’hui il peu de personnes se servent de ces balais, ce qui est regrettable car la terre s’accumulant sur ces lignes abîme et détruit ces lignes .

 

D’importants travaux de surfaçage ont été accomplis lors des vacances d’hiver. Ci-dessous quelques photos des travaux.

[fsg_gallery id=”24″]

 

1 Comment

  1. Souday

    3 février 2014 at 09:30

    Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour vos explications sur l’état de certains courts. Il est vrai qu’on a tendance à glisser à certains endroits où l’on ne devrait pas et inversément. Cela m’a d’ailleurs valu un vol plané la semaine dernière, heureusement sans gravité.

    A titre de suggestion, mais vous y avez peut-être déjà pensé,pourquoi ne pas faire nettoyer les plaques translucides du toit sur le court 8, cela permettrait d’économiser sans doute l’électricité en journée ?…et ainsi de “rafistoler” les douches hommes (je n’ai pas encore testé celles des femmes) en phase de décrépitude avancée.

    Merci pour le travail déjà accompli!

    Bien cordialement,

    Christophe Souday

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *